Archive

Work in progress 01/2014 - 07/2019
La problématique du temps tient une place importante dans mon travail. Un dialogue s’instaure entre le temps du flux de tweets et celui de ma démarche de création qui intègre un archivage subjectif de ce flux. En effet, chaque action et création est réinjectée dans le flux Twitter source, scannée à son tour (arrêts sur flux*) puis conservée sur ce site internet miroir intitulé Twitteryc
Cet archivage permet de conserver la trace de mon intervention dans le flux incessant du réseau. Ces fragments personnels de flux, ces appropriations, révèlent ainsi leur singularité, leur propriété de pièces uniques.
 
* Ce que je nomme « arrêt sur flux », en référence à l’« arrêt sur image » au cinéma, correspond concrètement à une capture d’écran du flux d’informations du réseau social Twitter au moment où j’y diffuse moi-même quelque chose (une création, une citation, etc.). 
Arrêter le flux, c’est également prendre le temps, le figer en un acte de résistance au torrent de tweets, défilement véloce et inépuisable de news dont il est matériellement et temporellement très difficile d’en vérifier les sources et la véracité.
 

English translation
Artwork in progress 
- from january 2014 to july 2019 -
The problem of time holds an important place in my artwork. A dialogue is established between the time of the tweets flow and the time of my approach of creation which integrates a subjective archiving of this flow. Every action and creation, indeed, is reinjected in the Twitter flow source, then recorded (freeze flows), then preserved on this mirror web site entitled Twitteryc.
This storing files (archiving) allows to keep track of my intervention in the ceaseless flow of the network. So these personal fragments of flows, these appropriations, reveal their peculiarity, their property of unique piece of art. 
 

 


171224

Trois ans de décalage temporel. Art, absolument.

155fr - 141224